Posts made in mars, 2019


MOT DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL De la société anthroposophique universelle – Partageons nos voix

, mars 26, 2019

Chers membres et amis de la Société anthroposophique au Canada, Parmi nos plus grands défis en tant qu’êtres humains de notre époque, c’est le fait qu’il existe dans les profondeurs de notre être le besoin d’avoir raison, le besoin que notre façon de voir soit reconnue et confirmée. Au cours des derniers siècles, nous avons en effet développé la conscience d’être des individus à part entière et avons acquis des facultés pour lesquelles nous devons être reconnaissants. Le développement de notre capacité de déployer une pensée libre et indépendante nous fournit les fondements nécessaires pour rencontrer le monde en tant qu’individus libres. Mais ces facultés en évolution nous créent des obstacles lorsqu’elles descendent dans notre constitution physique et deviennent mêlées à notre sens de soi, qui lui aussi dépend de notre expérience corporelle. Et lorsque ces capacités remarquables s’intègrent au corps, nous avons de plus en plus de difficulté...

Lire la suite

Alimentation saine : choisir la vie – Par Michel Dongois

, mars 26, 2019

Psychologue et médecin anthroposophe, la Dre Daphné von Boch, née à Montréal et résidant en Suisse, est légataire de l’oeuvre du Dr Otto Wolff*, dont elle fut l’élève la plus proche. Elle a donné en février une conférence et un atelier sur la nutrition à l’École Rudolf Steiner de Montréal, à l’invitation de Renée Cossette et d’Arie van Ameringen. Cinquante personnes assistaient à la conférence et vingt à l’atelier.  La Dre von Boch a expliqué l’essence d’une saine alimentation, dans le but d’aider chacun à faire des choix éclairés au-delà des modes et des contradictions. Entrevue.   Comment avez-vous découvert l’anthroposophie ? Étudiante en psychologie en Argentine, où nous avons déménagé quand j’avais 8 ans, je cherchais à approfondir le lien qui existe entre le corps et l’âme. Le freudisme, qui explique tout par la sexualité, ne m’était d‘aucun secours. J’ai découvert l’anthroposophie à 20 ans, grâce à ma...

Lire la suite

La migration sensorielle du monde réel au monde numérique

, mars 26, 2019

La migration sensorielle du monde réel au monde numérique Conférence reprise et mise en forme par Chantal Lapointe avec l’accord de Philippe Perennès DEUXIÈME PARTIE Le 27 octobre dernier, j’ai eu le bonheur d’assister à une conférence en deux parties de Philippe Perennès[1], sur ce qu’il appelle judicieusement la « Migration sensorielle du monde réel au monde numérique ». La première portait sur les conséquences de cette migration sur le développement de l’enfant et la seconde sur ce que nous devons faire pour réagir à cette situation. Que pouvons-nous faire pour réagir à la migration sensorielle? D’abord, pour saisir les possibilités, il nous faut considérer que l’enfant est beaucoup plus à l’extérieur de lui-même qu’à l’intérieur. C’est-à-dire qu’il n’est pas encore très présent à lui-même, pas très conscient de lui-même. L’extrait suivant sur la croissance psychique de l’enfant nous permettra de saisir ce qu’il en est : L’émergence de la pensée et...

Lire la suite