Salutations de Thunder Bay – Arlene Thorn


, décembre 11, 2017

Le 29 septembre 2017, on a célébré l’ouverture officielle du jardin d’enfants de l’école Screenshot 2017-12-11 17.28.14Northern Lights. Y ont été présents un petit groupe de 7 enfants, une enseignante ayant une formation en pédagogie Waldorf, Vicki McQueen, un groupe de parents dévoués, et un conseil d’administration fort motivé. Notre mission : créer une nouvelle imagination de ce que peut être la pédagogie à Thunder Bay, ville importante pour la région de l’Ontario du nord. En effet, notre aspiration à agir concrètement pour favoriser l’épanouissement de l’enfant à travers tête, cœur, et mains, a finalement vu le jour.

Le jardin d’enfants est situé au deuxième étage du centre récréatif North McIntyreScreenshot 2017-12-11 17.28.33. L’espace qu’il occupe est ouvert, clair, lumineux et sans prétention. Chaque objet qu’on y trouve est beau et porteur de signification. La jardinière s’exprime d’une voix douce et chaleureuse et ses gestes sont calmes. L’espace semble habité par une véritable présence et un sentiment de joie. Les enfants y évoluent dans le bonheur, et les parents sont encouragés et très reconnaissants.

Bâtir une communauté

Nous avons donc connu un merveilleux début. Nos familles organisent un souper mensuel pour créer des liens de communauté, pour célébrer les élèves, pour fêter les différentes saisons, et aussi pour organiser des collectes de fonds. Petit à petit, l’école se fait connaître; familles et amis entendent parler de cette vision d’une option pédagogique alternative qui ne s’inscrit pas dans le courant de l’école publique où l’apprentissage académique dès le plus jeune âge, la technologie et les « superschools » s’imposent de plus en plus.

La ville de Thunder Bay

Thunder Bay est la plus grande municipalité de la région du nord-ouest de l’Ontario; elle compte 110,00 habitants. Elle est située sur les côtes nord du Lac Supérieur et son nom vient de l’immense baie qui se trouve à l’extrémité du lac et qui, sur les cartes du 18e siècle, portait le nom français de Baie du Tonnerre. On appelle souvent cette ville « The Lakehead » ou « Canadian Lakehead » parce qu’elle est située complètement au bout de la route de navigation sur les Grands Lacs, côté canadien de la frontière.

La colonisation de la région a débuté vers la fin du 17e siècle avec la traite des fourrures. La région est devenue un important centre lorsqu’on a commencé à utiliser son port pour transporter vers la côte est, en passant par les Grands Lacs et la voie maritime du Saint-Laurent, les céréales et d’autres produits provenant de l’Ouest canadien. L’exploitation des produits forestiers et la manufacture ont joué un rôle important dans le développement de la ville. Elles jouent un rôle plus réduit à l’heure actuelle, ayant été remplacées par une « économie des connaissances », notamment dans les domaines de la recherche médicale et de l’éducation.

Waldorf et l’anthroposophie à Thunder Bay

La garderie Little Lions Waldorf Daycare a été établie en 1984 comme garderie autonome. Dans les années 2000, le ministère de l’Éducation de l’Ontario a invité les garderies indépendantes à intégrer le réseau des écoles publiques. Little Lions a fait le pas et gère maintenant douze centres pour la petite enfance à Thunder Bay, ce qui comprend près de 450 enfants et 90 membres du personnel. Little Lions a donc fourni une base solide pour le développement de la pédagogie Waldorf à Thunder Bay.

Screenshot 2017-12-11 17.29.03Little Lions Childcare offre une formation pour éducateurs travaillant dans le domaine de la petite enfance. Le cours se donne en 16 longs week-ends répartis sur une période de deux ans et accueille tout membre du personnel désireux d’y participer. Le programme d’études suit celui établi par la Waldorf Early Childhood Association of North America et est en train de se faire reconnaître officiellement comme centre de formation agréé.

Un groupe d’études anthroposophique a été formé au printemps de l’année 2015 par trois membres fondateurs : Marilyn Grudniski, Wendy Schilke et

Arlene Thorn. Le groupe se réunit 7 fois par trimestre (sauf l’été) pour l’étude anthroposophique et le travail biographique.

L’école Northern Lights est un organisme à but non lucratif. Elle a besoin du soutien de la communauté pour couvrir les coûts d’implantation et de fonctionnement. Les fonds ramassés aideront à établir l’école sur des bases solides durant ces premières années et aideront aussi à assurer son avenir. Notre rêve, c’est de pouvoir créer une école d’inspiration Waldorf dans le nord-ouest de l’Ontario. Nous nous réjouissons déjà à imaginer une école pouvant accueillir des élèves jusqu’à la huitième année.

Avec toute ma reconnaissance,

Arlene Thorn,Au nom du conseil d’administration de l’école Northern Lights

Vous pouvez faire un don pour l’école en vous rendant au :

https://startsomegood.com/northern-lights-school

Ou envoyez un chèque à : Northern Lights School, 250 Dog Lake Road,

Thunder Bay, Ont., P7G 2G2

Ou, appelez-nous pour faire un don par carte de crédit : 807-707-4311