Posts by Jef


De la Société dans le monde Verticales et horizontales

, février 21, 2021

Chers membres et amis de la Société anthroposophique au Canada,  Pendant douze mois le soleil a suivi son chemin à travers les douze maisons du zodiaque pour enfin se retrouver là où il se tenait il y a une année, baissant son regard vers une terre en train de se désagréger. Partout dans le monde on a vécu l’effondrement des chemins habituels de notre vie quotidienne, les voies sont devenues étroites et confuses. Tout ce qui avait donné à notre quotidienneté son ordre et sa constance, les liens qui nous rapprochaient de notre famille, de nos amis, de notre travail et de nos loisirs, tout cela a été enfermé dans une existence comprimée et confinée. La vie est devenue un chaos silencieux qui se replie sur elle-même.  Et maintenant que nous franchissons le seuil d’une nouvelle année, à partir des profondeurs de ce chaos silencieux surgit en nous une...

Lire la suite

À la mémoire de Barbara Sparling 17 mai 1933 – 26 janvier 2021

, février 21, 2021

Ma voisine, Barbara Sparling, avait besoin de se servir d’une canne pour se déplacer. Pensez-vous qu’il s’agissait d’une personne faible, hésitante? Au contraire, elle marchait avec confiance, d’un pas résolu. Lorsqu’elle vous parlait, son regard vous fixait directement, et qu’elle soit d’accord avec vous ou non, ses paroles communiquaient du respect et de l’intelligence. Elle était plutôt petite, et sa personne débordait de bonne humeur et d’énergie. Avant que le ciel ne soit tombé en mars dernier, j’ai dîné avec Barbara dans un bon restaurant avant que nous assistions à une pièce de théâtre ensemble. Je lui ai demandé alors ce qu’elle avait fait comme travail dans la vie. Elle a répondu avec un grand sourire, guettant ma réaction : « J’ai commencé comme danseuse professionnelle! » Je ne sais pas au juste ce à quoi je m’attendais, mais je n’aurais jamais deviné qu’elle avait été danseuse. Barbara Sparling est née à...

Lire la suite

Éloge: Jane Elisabeth Faint Kieran – *13 mai 1951 – Ɨ 15 janvier 2021

, février 21, 2021

Chers membres de la famille de Jane, chers amis de Jane,   Une vraie Torontoise, Jane est née ici le 13 mai 1951. Son père était un ouvrier d’usine qui travaillait dur, et c’est sa mère qui s’occupait d’elle et de ses quatre sœurs. La famille était très importante pour Jane pendant son enfance et pendant toute sa vie. Comme la plupart d’entre nous, ses plus grandes joies et ses plus grandes souffrances avaient trait aux questions familiales. Ce fait peut nous rappeler à nous tous une vérité universelle – qu’il y a des raisons profondes pour lesquelles nous choisissons notre famille et que notre famille nous choisit.   À l’âge de 30 ans, Jane a épousé Michael Kieran. Et bien qu’elle décrive son mariage avec Michael comme étant la plus grande souffrance de sa vie, ses deux fils, Chris et Andrew, sont nés peu de temps après le...

Lire la suite

De la Société dans le monde – Être libre

, janvier 17, 2021

Chers membres et amis de la Société anthroposophique au Canada, Nous nous trouvons au seuil d’une nouvelle année. Jour après jour, la lumière prend le dessus sur la noirceur de la nuit, et à mesure que la lumière augmente, un sentiment fait jour en nous, l’espoir de pouvoir ressentir ce qui pourrait maintenant se réaliser. La désorientation occasionnée durant l’année qui vient de se terminer nous enveloppe, se serre autour de nous. Mais sa proximité voile le mystère de ce qui sera au cours de cette année qui vient de commencer. Comme c’est le cas pour tous les seuils, nous flottons entre ce qui n’est plus et ce qui commence, entre les reliquats de nos expériences passées et les possibilités qu’ouvre un nouvel espace devant nous. Nous pouvons ressentir ce fait de ‘flotter entre les deux’ comme une invitation à envisager un nouveau début. Ou bien, nous pouvons reculer,...

Lire la suite

Anthroposophie en milieu carcéral au Canada

, décembre 15, 2020

APOC :  La passation du flambeau   APOC : ces initiales représentent le projet Anthroposophical Prison Outreach in Canada – Anthroposophie en milieu carcéral au Canada.  APOC envoie deux fois par année l’invitation suivante à trente et une institutions carcérales au Canada : « Écrivez-nous pour vous renseigner sur l’anthroposophie et apprendre comment elle pourrait vous apporter aide et soutien dans votre vie. Si nous recevons une demande de votre part, vous pourrez recevoir gratuitement une trousse d’introduction, un livre ou un cours par correspondance, le tout absolument sans frais. »   S’inspirant du travail de Fred Janney, fondateur de l’American Anthroposophical Prison Outreach, Tim Nadelle a initié l’APOC en 2017. Au cours des trois dernières années, Tim a mis en place un ensemble de modalités pour réaliser le contact avec les institutions carcérales et a établi le contenu des trousses d’introduction. Selon Tim : « Si nous réussissons à toucher un seul détenu, nos...

Lire la suite