Search results for la rose blanche


La Rose blanche (1943 à nos jours) : La vaillance enrobée de douceur – Partie 2 de 2 – Michel Dongois

, mai 26, 2019

Nous poursuivons notre voyage dans l’histoire de la Rose blanche. Ce mouvement de résistance allemand au nazisme recèle une puissance d’inspiration pour notre époque. Habité par l’impulsion de la Rose blanche, j’ai donné une conférence-diaporama sur ce thème à la Société anthroposophique au Canada à Montréal en 1997. Dans la foulée, l’Atelier d’Art Social de Montréal a tenu l’atelier de participation active La Rose blanche, une quête manichéenne au 20e siècle. Il s’agissait d’explorer un lien nouveau avec les réalités spirituelles cachées sous l’adjectif « manichéen ». Quête manichéenne L’idée si répandue aujourd’hui que deux principes, le bien et le mal, ont été, sont et seront toujours en lutte ne donne en effet qu’une vision partielle de la réalité, indique Denis Schneider, fondateur de l’Atelier. Dans l’impulsion du Graal et la quête de Faust, poursuit-il, vivait certes l’aspiration à transformer le mal en le voyant comme un bien qui n’est pas à...

Lire la suite

La Rose blanche (1943 à nos jours) : La vaillance enrobée de douceur – Partie 1 de 2 – Michel Dongois

, avril 28, 2019

Il est des histoires qui nous suivent notre vie durant et colorent à jamais notre vie d’âme. De ces histoires inspirantes qui s’écrivent encore. Ainsi en est-il pour moi de la Rose blanche (Die Weisse Rose), un cercle d’amis composé surtout d’étudiants en médecine, l’un des plus célèbres mouvements de résistance allemands au nazisme. Il m’apparait pertinent de l’évoquer avant la tenue de l’Assemblée générale annuelle de la Société anthroposophique au Canada. Elle abordera en mai, à Montréal, la question du Mal. Ado, je traduisais avec intérêt les tracts de la Rose blanche en classe d’allemand, en France. Journaliste, j’ai rencontré avec enthousiasme deux survivants et des parents de deux des étudiants. Aujourd’hui retraité, j’approfondis avec joie le lien qui me semble relier, par le biais de l’impulsion michaëlique, l’esprit de la Rose blanche d’hier à l’Anthroposophie d’aujourd’hui. Cinq jours La Rose blanche a surgi de la clandestinité le...

Lire la suite

L’Atelier d’art social de Montréal a 33 ans « Je ne serais pas qui je suis sans celles et ceux que j’ai rencontrés… »

, mars 20, 2018

Michel Dongois, en collaboration avec Denis Schneider L’Atelier d’art social de Montréal vient de célébrer son 33e anniversaire. Trente-trois ans, le grand rythme du couple mort-résurrection… Depuis sa fondation, le 28 mai 1984, il a rassemblé plusieurs centaines de personnes à travers des conférences, ateliers, exercices artistiques et échanges biographiques. « L’Atelier est aujourd’hui arrivé à un tournant, un temps de chrysalide. Après tous les efforts des participants et collaborateurs qui ont formé la chenille, comment amener un nouveau papillon à se déployer ? Quelle que soit la réponse, deux grandes questions se posent avec acuité : que faire à présent et à quel besoin répondre ? », s’interroge son fondateur, Denis Schneider. C’est au retour d’une formation qu’il effectua en 1981 avec femme et enfant au Centre de développement social, à Emerson College, en Angleterre, que Denis Schneider décide de fonder l’Atelier, pour mettre en pratique ce qu’il avait...

Lire la suite